scene Enlene Volp plaque pedago


scene Enlene Volp plaque pedago

135,00
Le prix affiché est exempt de TVA et il comprend les frais de livraison.


Scène d'acouplement d'Enlène grottes du Volp (09) Ariège (tirage pédagogique)

Grande plaque entière telle quelle fut reconstruite. Seul le centre est absent. Dim = 288 mm / 205 mm

Grotte d’Enlène grotte du Volp Plaque fragmentaire : 6 fragment rassemblés, avec figuration d’un bison et d’une scène dite d’accouplement.

Le couple d'Enlène:  La grotte d’Enlène (Montesquieu Avantès, Ariège) a livré en 1930 son propriétaire le comte Louis Begouën  des fragments d’une plaquette en grès fissile où l’on discernait deux moitiés inférieures de corps humains gravées étroitement imbriquées, ayant fait supposer au docteur Léon Pales qu’il s’agissait d’une scène d’accouplement humain. La découverte un demi-siècle plus tard par son petit-fils Robert Bégouën et Jean Clottes de quatre fragments supplémentaires confirmèrent l’hypothèse et révélèrent que la scène gravée était plus complexe, avec la présence d’un bison et d’un troisième personnage. La suspension sine die des fouilles nous laisse dans l’expectative quant aux gravures que présenteraient les trois ou quatre fragments manquants. Ayant examiné la plaquette, dont les morceaux sont répartis entre le Musée de l’Homme à Paris et le Musée Béguoën à Pujol, nous approuvons la description faite par Clottes et Bégouën et voyons bien deux humains en posture ployée, avec un homme en position supérieure et une femme sous lui.
         Le sexe féminin du sujet inférieur est attesté (Duhard, 1993) par une petite tête, la présence d’une chevelure et d’une ceinture, le thorax étroit et le pelvis large, enfin une petite stature, le tout réalisant une morphologie gynoïde.   Le sexe masculin du sujet supérieur est conforté par des caractères sexuels inverses et l’aspect massif du personnage avec un thorax épais, en tonneau, le tout donnant un aspect androïde. Quand on dissocie les personnages les différences morphologiques apparaissent mieux et le diagnostic du sexe plus évident. La posture de ce couple hétérosexuel est celle dite more ferarum (comme font les animaux), ce qui a fait supposer par certains préhistoriens qu’elle était celle des Paléolithiques, ce qui est possible, sans que l’on puisse exclure qu’ils avaient recours à d’autres, l’imagination érotique n’étant pas probablement l’apanage des humains modernes. (extrait de Jean-Pierre Duhard - Entramenta-)

Copie moulage très fidèle de l’original . La copie est exécutée à partir du relevé photographique scané à l’origine sur l'authentique, donc à l’échelle exacte.

Cette copie est montée sur socle chêne massif menuisé. Ce type de socle (Gamme Auguste) permet aux objets une amovibilité totale et peuvent être tenue en main pour être admirées.

La matière est de la résine acrylique teintée. La patine est étudiée pour mettre en valeur les traits de l'artiste de la préhistoire.

La couleur de la matrice de schiste a donc été éclaircie. Les photos détaillées permettent de mieux individualiser chaque thème: le couple, le voyeur, le bison

Il existe la même version avec ses teintes d'origine NOIR SCHISTE dans notre catalogue: cliquer ici.

Moulage vendu avec un dossier d'authentification + sa boite de transport + son socle gamme « Auguste » + frais de port compris = 135 € 

Enlèvement possible en nos ateliers à Saulges (53)sur réservation (se renseigner).

Pour contact Envoyer email :  contact@paleoscope.com      www.paleoscope.com

Duplication même partielle interdite: Tous nos objets sont protégés par Copyrigth © I.N.P.I. 2014

Parcourir également ces catégories : MOBILIER ANIMALIER, VENUS moulages, SEXE au paleolitique